top of page

A l'autre bout du monde





Il y a 1 mois … déjà !


6 jours

6 jours à l’autre bout du monde

De retour dans cette maison baignée de beauté

Un cadeau, un soutien à notre cœur à chaque instant

Peu importe où notre regard se pose … tout de suite il nous ramène à l’essence de la vie

L’amour


Pendant cette retraite, l’amour a été notre fil conducteur

En nous, entre nous et à tous les royaumes de la Terre


Au tout début de ce voyage, se réunir, se saluer et se déposer

Notre fil de soi


Au 2ème jour Oser

Avoir du courage, de l'audace, de se permettre

Avoir l'audace d'être, d'où je suis … de mes croyances de mes peurs de mes limitations ou de l'espace du cœur … ça demande du courage seulement du courage


Dire oui, se dire oui


Pour au 3ème jour, S’aimer

Se poser dans l’espace du cœur pour s’ouvrir à accepter tout ce qui est


C’est s’envelopper dans l'amour, tout aimer

Peu importe le paysage, l’histoire

Revenir à chaque instant dans l’espace du cœur

Là où tout se crée là où tout se transforme se transmute

Où la guérison peut se faire


Lâcher la lutte et ouvrir grand la fenêtre

Se connecter à la puissance de l’amour inconditionnel en nous

Pour au 4ème jour , Vibrer !!!


S’autoriser à recevoir et sentir la magie de la vie, de tout ce qui est, de tout ce qui nous entourent

Se sentir accompagnée et soutenue.

Toujours

Laisser la lumière de nos cœurs nous guider


Une fois ce refuge d’amour d’acceptation, redonner à notre âme, se libérer de l’inertie des attachements

Le 5ème, La célébration !!


Où notre vie devient une histoire d'amour.

Une histoire d'amour entre nous et nous-mêmes, entre nous et tous les autres, entre nous et le divin

En chacun de nos mouvements, de nos pas, de nos souffles


Se connecter aux battements de notre cœur, à celui de la Terre, à celui des baleines …

Et Danser Danser Danser

Transpirer c’est prier !


Entrer dans cette cérémonie de la vie

Danser encore, danser avec le divin qui est en nous et dans toutes choses autour de nous

Du visible à l’invisible

De la forme à la non-forme

Sentir couler en nous la compassion, le liant à tout ce qui est et qui n’est pas ...

Pour nous faire ressentir que la séparation … n’existe pas


Portées par notre propre mouvement, nous apprenons à nous fier à la créativité naturelle de la force de vie qui est en nous


Retrouver son pouvoir de création


Où quand le souffle nous manque, la fatigue se fait trop grande… puiser dans l’espace de cet amour inconditionnel illimité en nous

Et continuer … à danser danser danser


Et puis … les chants, les surprises, l’intention …


Tout cela est un éclairage de notre chemin ensemble

Mais pas le chemin


Car je ne vous parle pas du courage de ces femmes flamboyantes qui a permis de co-créer ensemble cet incroyable voyage


La lumière de nos cœurs, nous a offert le soleil et la chaleur dont on avait besoin chaque jour comme un soutien à nos âmes … alors que ce n’était pas ce qui était prévu


Et nous offrir des souvenirs sous la bâche afin de se protéger de l’orage qui venait nous visiter chaque jour lors de nos voyages en nos émotions !!

Le pouvoir des émotions, de nos vibrations !


Et nos rires, nos joies

Et les résistances, les fatigues


Mais peu importe les paysages, car on était un


Je suis qui tu es

Tu es qui je suis

Nous sommes un


On avançait ensemble, de près ou d’un peu plus loin mais toujours relié


Il n’y a pas d’arrivée, pas de but

Juste le processus qui compte

Celui d’être, libéré des limitations

Se sentir soutenue

Ensemble


Cette retraite, j’ai mis du temps pour en parler, le temps pour que tous les enseignements que j’ai aussi reçus se déposent en moi, en conscience


Comme un bien précieux dont je laisse chaque arôme, chaque sourire, chaque silence, chaque pas … Tisser en moi l’alchimie de la vie dans ce grand châle d’amour qui chaque jour s’embellie, s’éclairci, se densifie dans toute sa légèreté


La densité de l’amour inconditionnel


Et cette retraite est un fil d’or à mon cœur, mon âme et mon corps


Je l’ai aimé

J’ai peut-être accompagné soutenue, et c’est déjà un cadeau immense de recevoir la confiance pour être autorisée à cela

Immense cadeau

Et aussi pour tous les enseignements que ces femmes m’ont transmis et mis en lumière en moi


A leur côté, je me suis surprise pleine de joie de reconnaitre ma valeur

Je me revois marchant sur cette île et mon cœur implosé de joie d’être


Pleinement qui je suis

Ce je suis qui ne dépend de rien, ni personne et qui a l’immensité le beauté la puissance de la vie


Mon parcours au début partait de cette défaillance à mon égard et tout mon chemin a été d’enlever toutes ces couches de peur, de culpabilité, de saleté, de non légitimé….

Bref toutes ces choses dont lesquelles je mettais identifiée mais qui n’étaient qu’illusion et qui me mettaient en une course effrénée à rechercher ce que je croyais me manquait


Au début, on entend « tout est là » mais tant que l’on ne l’a pas vécu, ressenti, intégrer cela reste une idée


Et même une idée dont on continue ce que l’on sait faire « chercher »,

Ok c’est en soi et plus à l’extérieur mais le processus est le même


Alors que le chemin, c’est de se connecter en soi, à cet amour inconditionnel que l’on porte tous en nous

Qui ne dépend d’aucune circonstance ni situation

Il est

Je suis


Laisser cette connexion se diffuser en nous en chaque instant

Suivre sa guidance et observer quand on s’y déconnecte (on ne la perd jamais !)

A ce moment-là, juste prendre en soin ce qui est

Sans jugement, sans attente, sans stratégies …

Et si c’est trop dur ... Se permettre ce qui est …


Dans ce lieu de puissance de la vie, il n’y a de lutte, juste l’amour inconditionnel pour soi et tout ce qui est

C’est ce voyage-là qui demande du courage et de l’attention


A l’autre bout du monde, c’est ce voyage là que nous avons fait


Ce monde en nous, si vaste, si unique à chacune, si précieux et essentiel à nos vies, au monde, à la Terre et tous ces royaumes


A leur côté, grâce aux cadeaux de leur beauté, de leur puissance et de leur cœur si unique et précieux, leur essence à sublimée la mienne et permis de voir en moi toute la valeur de qui je suis


Elle ne dépend pas d’elles mais c’est à leur côté que j’ai choisi de revenir ici et maintenant : d’exister et du coup de pouvoir prendre conscience d’elle.



Alors ce voyage A l’autre bout du monde, on l’a fait ensemble et le pouvoir de création de chacune y porte nos intimités et la lumière de nos cœurs pour toujours


Merci à Adeline, Agnès, Alice, Carole, Christine, Eléonore, Frédérique, Geetha,

Sophie, Valérie

à Gilles

à Celine


Merci à cette maison qui porte en elle tant de paysage et qui sait si bien nous recevoir


A bientôt










195 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page