Epanouissement Collectif


Hier , j'ai vu une émission que j'adore "la grande librairie".

Il y avait comme invités:

Alexandre Jollien , écrivain philosophie, dont j'adore le travail et son regard sur nos contradictions. J'en reparlerai surement plus tard car ces livres font partis de mes livres de chevet.

Matthieu Ricard, moine bouddhiste ( d'un autre courant que le mien) auteur et photographe, dont j'ai eu la joie de découvrir son temple de bambou qui abritait comme dans un écrin son exposition de photo "Contemplation" à Arles en aout dernier.

Christophe André, psychiatre et psychothérapeute, dont j'écoute son travail sur les thérapies comportementales et cognitives.

Ils étaient là pour parler de leur nouveau livre écrit à trois "A nous la liberté !" pour nous accompagner vers notre recherche de liberté intérieur. Je ne l'ai pas encore lu , mais bientôt !!

Ils nous ont rappelé , que toute recherche personnelle ne prend de la valeur et de l'ampleur que si elle est dirigée vers l'autre , vers la compassion. Tournée juste vers nous, notre égo nous y perd vite

Et Phillipe Claudel, écrivain dont j'aime aussi le travail , a dit un chose très juste et très belle où je m'y rassemble , ressemble:

au lieu de parler de "développement personnel" parlons plutôt "d'accomplissement collectif"

A partir d'aujourd'hui je vais faire mienne cette expression .

Car "coach en développement personnel" est un expression toute faite et plus reconnaissable. Mais tellement connotée et simpliste .

Bien sur que tout part d'abord de soi, de cette liberté intérieur. Mais un coeur tournait que vers soi en perd sa substance et son essence.

Ce lien vers l'autre, unique et essentiel à notre vie , notre âme, chérissons le .Plus on agrandit ce lien plus notre coeur se voit lui aussi élargit, illuminé et heureux.

Si vous voulez revoir cette émission:

https://www.france.tv/france-5/la-grande-librairie/la-grande-librairie-saison-11/865323-la-grande-librairie.html

Il y avait aussi la magnifique violoniste Léonor de Récondo avec son livre, que j'ai très envie de lire, "Manifesto" qui parle de la mort de son père de façon lumineuse et de cette sortie de prison où la mort voudrait nous enfermer

Elisabeth Quin et son livre "La nuit se lève", sa liberté face à la maladie face à la perte de la vue

Je vous embrasse et en route pour cet épanouissement collectif.

Elodie

3 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout